À propos
Partenaires
Contact
 
Web www.fenetreeurope.com

Revue de presse

Jeudi 19 Novembre 2009
L'UE accorde un soutien financier d'envergure au secteur de la nanotechnologie
[Fenêtre sur l'Europe]

2,5 millions d'euros seront accordés par le Conseil européen de la recherche (CER) à l'institut de nanoscience de l'université de technologie de Delft (TU Delft) aux Pays-Bas. Cette importante subvention contribuera à la recherche en bio-nanotechnologie.

Le CER, financé au titre du thème «Idées» du septième programme-cadre (7e PC), est le premier organisme de financement établi de l'UE à soutenir les travaux de recherche risqués et à promouvoir l'excellence dans la pensée scientifique créative. Il souhaite également encourager les scientifiques à identifier les nouvelles opportunités et défis plutôt que de laisser leurs programmes de recherche aux mains des gouvernements et des décideurs politiques.

La nanotechnologie fait partie des domaines de recherche exploratoire, et le bénéficiaire de la subvention avancée du CER.Dans la première partie de ce projet de recherche, le professeur Dekker et son équipe étudieront l'évolution et l'adaptation des bactéries. Les bactéries étudiées se déplacent à travers de petits canaux étroits qui les aplatissent complètement. Elles en ressortent sous différentes formes. Les travaux de recherche menés par le professeur Dekker et son équipe suggèrent que l'on trouve beaucoup plus de bactéries dans des endroits étroits que ce l'on pensait, ce qui pourrait avoir des conséquences importantes sur certains produits, notamment l'équipement médical.

Dans la seconde partie des recherches, l'équipe utilisera des faisceaux d'électrons pour perforer des trous de dimension nanométrique. Les molécules d'ADN pourront alors se déplacer dans ces trous, tout en étant suivies et contrôlées. L'objectif est de lire leur code génétique et d'observer quels gènes sont «activés» ou «désactivés».Dans la dernière partie des travaux, l'équipe tentera «d'imiter» la construction des pores biologiques en se concentrant sur les trous microscopiques que l'on trouve dans la membrane du noyau cellulaire. «C'est dans ces trous que se trouvent certaines protéines qui fonctionnent comme gardiens du noyau cellulaire», explique le professeur Dekker. «Elles décident des molécules qui pourront entrer et sortir de la cellule. Mais cette sélection n'est pas encore bien comprise. En imitant ces trous grâce à la nanofabrication et en les revêtant de protéines 'gardiennes', nous espérons pouvoir en apprendre davantage sur cet important mécanisme".

Dossiers en liens
Union européenne : Conclusion de la présidence slovène à l'Issue du Conseil européen des 13-14 mars. [15/03/2008]

Articles en liens
L'Europe a besoin de plus d'investissements dans la recherche et l'innovation, affirment les députés. [29/11/2012]
Promouvoir le rôle de la recherche fondamentale. [28/11/2012]
Bruxelles s'attaque aux entraves au marché unique de la recherche et de l'innovation. [18/07/2012]
Recherche : l'UE a besoin d’investissement et de scientifiques entrepreneurs. [21/02/2012]
Brevet : Barroso intervient pour débloquer le dossier. [19/01/2012]
L’Europe finance la Recherche des Laboratoires Pierre Fabre . [21/11/2011]
Hausse générale des investissements en R&D, l’UE à la traîne . [18/10/2011]
Nuit européenne des chercheurs. [22/09/2011]
La recherche financée par l'UE aide les astronomes à voir plus grand. [24/08/2011]
UE : les principales entreprises devraient augmenter leurs investissements en innovation. [11/08/2011]

Chroniques en liens
Création, richesse et responsabilité. [17/11/2014]

Vidéos en liens
Valérie Pécresse : Recherche et innovation, "le visage de la France et de l’Europe de demain". [27/06/2011]


À propos  -  Partenaires  -  Contact - Copyright 1999-2014 Fenêtre sur l'Europe