par Philippe Laurette, le samedi 31 janvier 2015

Les massacres terroristes perpétrés à Paris début janvier contre la rédaction de Charlie hebdo, les policiers en faction et les otages d'un Hypercacher auront déjà eu un résultat spectaculaire : cette marée de quatre millions de personnes venues témoigner dans toute la France, notamment de la République à la Nation, avec de multiples manifestations de soutien de par le monde, que tout un peuple ne se laissera jamais intimider par aucun fanatisme !


Ce peuple levé en masse, c'est toute l'Europe qui l'a accompagné ce 11 janvier, représentée par ses trente plus hauts dirigeants, eux-mêmes accompagnés d'autres du monde entier, y compris d'Israël et de Palestine !

La présence historique de tous ces dirigeants européens n'était pas fortuite car l'Union européenne incarne aujourd'hui, par son histoire, la liberté elle-même.

Liberté d'abord pour nos pays européens, qui en ont été si souvent privés, pour certains il n'y a pas si longtemps ! Ainsi la Lettonie, ancienne république d'URSS, avec une importante minorité russophone, préside aujourd'hui le Conseil de l'Union européenne, alors même qu'une guerre civile fait rage à nos portes entre Ukrainiens et séparatistes russophones ! Pourra-t-on encore prétendre que la paix et la liberté sont références désuètes pour valoriser la construction européenne ?

Liberté aussi pour le monde entier, y compris pour un Moyen Orient enlisé dans une nouvelle guerre de cent ans. Ce monde aurait tant à apprendre de l'approche de réconciliation et de solidarité que nous autres, Européens, avons su faire fructifier avec Jean Monnet et d'autres précurseurs au sortir d'une guerre répétitive, ravageuse et contagieuse qui, de l'attentat de Sarajevo à l'indicible d'Auschwitz, aura multiplié les victimes et les martyrs, en Europe comme au-delà, de Verdun à Stalingrad, de Buchenwald à Katyn, de Dresde à Hiroshima…

Tel est non seulement notre « devoir de mémoire » mais surtout notre « devoir de croire », et d'y croire encore, malgré et contre tout ! Cet « incroyable » rassemblement à Paris de dirigeants venus de partout, avec ces millions de citoyens, tous réunis comme eux et avec eux, nous oblige à réinventer ensemble nos libertés et nos solidarités pour assurer notre avenir !

Voilà pourquoi, plus que jamais, nous continuerons de nous battre pour une Europe unie, seule capable de répondre efficacement à pareilles exigences !


Philippe Laurette, président, et les membres du conseil d'administration d'Europe et Entreprises. http://www.europe-entreprises.com