par Laurent Bonsang, le lundi 06 août 2007


Depuis le 1er janvier dernier, 2 nouveaux Etats membres ont rejoint l'UE : la Bulgarie et la Roumanie. Certes la fin du mois de juin est très caniculaire dans ces 2 pays ainsi qu'en Grèce et au Sud de l'Italie, ce qui oblige à faire attention mais les trésors historiques des 2 derniers Etats membres sont des découvertes à faire sans oublier leurs plages sur la côte de la Mer Noire.


Ensuite, depuis le 1er janvier dernier, un 13ème Etat membre, la Slovénie, a rejoint la zone Euro. Ainsi, sans être contraints de changer des devises, d'avoir la mauvaise surprise des frais de change ou de commissions sur les achats par carte bancaire, nous pouvons nous rendre dans les 12 autres Etats membres qui ont adopté l'Euro avec l'assurance de payer nos achats telles que leur valeur apparait.

Avant de partir, n'oubliez pas de demander à votre CPAM, votre carte européenne d'assurance maladie qui a remplacé en 2004 le formulaire E111 et les autres formulaires professionnels correspondants. La carte est délivrée gratuitement et est valable une année. Je vous souhaite de ne pas en avoir besoin mais il est toujours rassurant de savoir que des impondérables de santé pouvant survenir pendant un séjour dans un autre Etat membre de l'UE, seront réglés pas la carte européenne d'assurance maladie.

Si vous vous rendez au bord de mer, regardez si la plage que vous fréquentez bénéficie du Pavillon Bleu qui est accordé aux plages européennes qui s'engagent à un certain nombre de garanties contribuant au confort et à la sécurité des vacanciers.

Pour vous rendre dans votre lieu de vacances, peut-être prendrez-vous l'avion. Vous avez tout d'abord l'assurance de ne pas prendre d'avions « poubelles » de compagnies qui figurent sur la liste noire des compagnies aériennes interdites dans l'UE. Ensuite, en cas de retards et/ou de difficultés, les aéroports affichent les informations relatives aux Droits des passagers aériens dans l'espace européen .


Sur votre lieu de vacances, un conseil : goûtez aux spécialités du pays plutôt que de rechercher partout la nourriture dite « internationale » voire de rechercher au Nord de la Laponie une grande surface qui vendrait un camembert ! Vous aurez sûrement l'occasion de manger des fromages et des viandes qui bénéficient de l'appellation AOP ou IGP ; et de la paëlla, à la moussaka sans oublier les pirogi et tous les autres plats typiques des 27 Etats membres de l'UE, cela vous permettra de découvrir la diversité culinaire européenne.

N'oubliez pas si vous aimez le soleil de vous protégez en vous mettant régulièrement de la crème solaire avec des indices de protection élevés. Rappelons que l'UE a interdit récemment l'usage de mentions qui pourraient porter à confusion ou dont le seul but est de tromper les consommateurs. Seules des indications dont la preuve peut être faite, sont autorisées.

Enfin si vous allez hors de l'UE et que dans le pays où vous vous rendez il n'existe pas de représentation diplomatique française, vous pourrez en cas de nécessité vous rendre dans n'importe quelle représentation diplomatique d'un autre Etat membre de l'UE.






Laurent Bonsang est président du Mouvement Européen 77